Elteren Getrennt (a.s.b.l.)

dernières nouvelles …

Comme nous vous l’avions déjà annoncé, la réunion avec le ministre de la Justice, Monsieur Felix Braz, a eu lieu ce mardi 27 mai à 14h00 dans ses bureaux. Découvrez le compte rendu en suivant ce lien ...
Découvrez la réponse de Monsieur le ministre de la Justice à la question parlementaire numéro 230 concernant le nombre des plaintes déposées à Luxembourg pour \"non-représentation d\'enfants\" et \"abandon de famille\" et leurs conséquences...
Découvrez toutes la parutions récentes de \"Elteren Getrennt\" dans les médias ...
Suite à la réponse de Monsieur le ministre Felix BRAZ à une question parlementaire, nous avons adressé un courrier à Monsieur Robert Biver au sujet de la non-représentation d\'enfants en relation avec les 1.119 dossiers ouverts par le parquet à Luxembourg depuis 2010.

Chères lectrices, chers lecteurs

Le site internet de « Elteren Getrennt » est dorénavant interactif.

Vous retrouverez les dernières nouvelles à la rubrique « News » où vous pouvez aussi maintenant laisser vos commentaires.

Bonne lecture,

Le Conseil d’administration

Communiqué de presse – La non-représentation d’enfants

Pour rappel, nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint le courrier du 5 juin 2014 que “Elteren Getrennt” (a.s.b.l.) a adressé au procureur général d’État concernant la problématique de la non-représentation d’enfants et qui avait été distribué à la presse. A ce jour, le parquet n’a pas pris position par rapport aux divers points abordés dans ce courrier.

La non-représentation d’enfant, généralement provoquée par le parent gardien, ajoute de l’huile sur le feu dans des situations souvent conflictuelles lors de la séparation des parents. Malheureusement, la réalité nous apprend (voir la réponse du ministre de la Justice à la question parlementaire Nr 230) que les pouvoirs publiques sont tout à fait inertes face aux délits que représentent les non-représentation d’enfants. Or, pour diminuer dramatiquement ces entraves à la loi, dont les auteurs savent pertinemment bien qu’ils ne risquent aucune poursuite à l’heure actuelle, il suffirait tout simplement au parquet de faire appliquer la loi pénale existante.

A défaut, ces conflits, souvent encore gérables au début de la séparation, peuvent culminer en litéralle “guerre des Rose” dont les seuls perdants sont les enfants.

Récemment, une affaire de « rapt d’enfant » a été rendue publique sur les réseaux sociaux, et vous avez certainement suivi l’ampleur que cette affaire a prise avec la publication des photos de la mère et des enfants mineurs ainsi que leurs noms.

« Elteren Getrennt » (a.s.b.l.) tient à préciser qu’elle ne s’associe nullement à cette initiative privée qui ne peut que nuire à l’enquête en cours. En effet, s’agissant de mineurs, publier leurs photos avec leurs noms, en sus de la révélation unilatérale du fond de l’affaire qui a mené à un tel acte (s’il est réellement constitué),  va à l’encontre des lois pour la protection de mineurs.

« Elteren Getrennt » (a.s.b.l.) rend néanmoins attentif au fait que ce conflit n’aurait peut-être pas escalé de la sorte s’il y avait eu systématiquement des mises en garde et/ou des poursuites pénales par le parquet pour les nombreuses non-représentations d’enfant constatées.

Nous restons à votre entière disposition pour répondre à toute question que vous pourriez avoir et vous pouvez également consulter le site internet www.elterengetrennt.lu de l’association.

Luxembourg, le 16 juillet 2014

Virginie Lagrange                                                               Romain Schroeder

Présidente                                                                            Président

 

Leave a Reply